Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

10 Maliens et la Cooperl relaxés !

Montfort-sur-Meu : 10 Maliens et la Cooperl relaxés

Le tribunal correctionnel de Rennes a relaxé cet après-midi 10 des 17 Maliens employés à l’abattoir Cooperl de Montfort-sur-Meu. Ils étaient poursuivis pour avoir présenté de faux papiers à la Cooperl, et pour séjour irrégulier en France.

Pour huit d’entre eux, le tribunal a jugé que la procédure était nulle, les contrôles d’identité effectués par la police aux frontières (Paf) ayant été commis dans des lieux non mentionnés dans les réquisitions du procureur.

Deux autres Maliens sont relaxés, au motif que durant leur garde à vue, leurs droits leur avaient été notifiés trop tardivement. En revanche, deux Maliens sont condamnés pour séjour irrégulier, et cinq autres pour séjour irrégulier et usage de faux. Ils écopent chacun de deux mois de prison avec sursis.

Également poursuivis à l’audience du 4 mai dernier, la Cooperl (personne morale) et le directeur du site de Montfort ont aussi été relaxés cet après-midi. Le tribunal a considéré que la Cooperl avait joué la transparence avant et pendant l’enquête ; et qu’elle a pu être abusée par les faux papiers présentés par les travailleurs maliens.

Une majorité de ces salariés sont aujourd’hui régularisés en France, et travaillent à l’abattoir de la Cooperl.



26/06/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres