Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

Aminata traore dans "Libération"

UN NOUVEAU MONDE / Aminata Traoré Ancienne ministre malienne de la Culture et du Tourisme

 
QUOTIDIEN : samedi 20 septembre 2008

Apparemment généreuse, l’immigration intégratrice à laquelle les étrangers en situation régulière ont droit, participe à la légitimation de l’immigration « choisie ». Les bons migrants qui ont leur place en France sont ainsi opposés à ceux qui sont déclarés illégaux, clandestins, sans-papiers. Ces derniers peuvent être arrêtés, enfermés et expulsés. La question n’est donc pas de savoir si l’immigration et l’intégration sont conciliables mais de connaître le dessein auquel elles obéissent en tant que couple. Celui-ci présente d’étranges ressemblances avec un autre couple, colonisation-assimilation, qui nous est familier dans les anciennes colonies françaises. La volonté d’hégémonie de la France - qui reste d’autant plus intacte que la mondialisation néolibérale est une course effrénée aux richesses et aux parts de marché - autorise cette interprétation.

S’intégrer devrait être un choix ainsi qu’un devoir ressenti comme tel. Il en est ainsi pour l’immense majorité des migrants. La nouvelle loi française sur l’immigration en fait une contrainte et un instrument de sélection. Le discours dominant prétend qu’il n’y a ni négrophobie ni islamophobie, mais l’impérieuse nécessité de s’intégrer, comme les Polonais, les Espagnols, les Portugais l’ont fait. Ce n’est point évident. Les migrants européens étaient et sont assimilables aux Français parce que perçus comme des semblables, du fait de leur apparence physique, leur appartenance religieuse et leurs repères culturels. Tel n’est pas le cas pour les descendants des anciens esclaves et des colonisés qui, parfois, viennent avec des revendications identitaires, économiques et politiques vers une France qui a choisi l’oubli du passé. Suspects, ils doivent mériter le contrat d’intégration ou retourner chez eux, où le codéveloppement fera l’affaire.

http://www.liberation.fr/actualite/politiques/nouveaumonde/353140.FR.php


21/09/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres