Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

Communiqué "Droits devant !" du 14/05/08

PREMIERE GREVE DE TRAVAILLEUR(E)S SANS-PAPIERS DANS LE VAL D’OISE

31 travailleurs et travailleuses sans-papiers sur 102 salarié(e)s de
l’entreprise « SOFRABRICK » (spécialiste de l’agro-alimentaire) à
Gonesse dans le Val d’Oise (9, Av. Pierre Salvi), ont entamé ce matin à
6 h 00 une grève illimitée pour obtenir leur régularisation.

Cette grève, la première dans le Val d’Oise, inscrite dans le mouvement
de grèves lancé le 15 avril rassemblant aujourd’hui 1000 travailleur(e)s
sans-papiers dans 5 départements d’Ile de France (91, 92, 93, 94, 75),
est un coup de semonce adressé au gouvernement qui, manifestement, a
décidé de jouer la montre quant aux régularisations.

Les préfectures ont ainsi reçu des ordres très clairs pour tenter de
freiner le mouvement par le biais d’obstacles administratifs qui n’ont
aucune justification quant aux régularisations « carte salarié »
découlant de la circulaire du 7 janvier 2008.

En ce sens, les 8 régularisations des cuisiniers du restaurant « La
Grande Armée » en février et les 29 régularisations obtenues la semaine
dernière dans le 92 par les travailleurs sans-papiers du « Café de la
Jatte » à Neuilly sur Seine et de « Passion Traiteur » à Colombes
prouvent que les préfectures ont les moyens d’activer le processus des
régularisations.

Le gouvernement, à trop vouloir diluer, joue avec le feu et doit assumer
ses responsabilités quant à l’amplification et à l’élargissement
quasiment certains du mouvement.






17/05/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres