Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

Comparution de Momo

Aujourd'hui Moustapha Coulibaly, dit Momo, comparaissait devant le tribunal de Police de Montfort suite à une plainte d'un salarié de la Cooperl. Les faits remontaient à l'été dernier : Apès s'être faits insultés à maintes reprises, Momo avait perdu son sang froid et avait fini par lui mettre son poing dans la figure.

Après une longue attente, un peu d’inquiétude et un curieux procès où la partie civile (M. V.) a nettement montré son racisme – à la suite de questions posées par l’avocate et reprises par le juge –, Momo a écopé de 100 euros d’amende avec sursis. S’il a été reconnu coupable des faits de violence, le juge a bien précisé qu’il s’agit d’une peine d’avertissement, toute violence étant à proscrire. Il a aussi interpellé le plaignant en lui expliquant que les propos qu’il avait tenus n’étaient ni supportables ni admissibles. " Personne n’a perdu, personne n’a gagné " a-t-il conclu. Pas si sûr !
 
Momo remercie tout le monde pour le soutien qu'il a reçu.


Rappelons que la HALDE peut être saisie pour les problèmes liés aux discriminations et que le MRAP est aussi prêt à épauler qui en a besoin.
 



05/03/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 148 autres membres