Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

Le retour de Sidy

Ouest-France du jeudi 28/06/07

Sidy le Malien est revenu à Montfort

Après son expulsion au printemps, Sidy Coulibaly est revenu mardi à Montfort sur-Meu. C'est le premier Malien de la Cooperl à retrouver la légalité.

Sidy a atterri samedi à 13h30 à Orly avant de retrouver Monfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine), mardi soir. La fin de près de quatre mois chaotiques pour lui et sa compagne, Sandrine Pedrono. Le 28 février, Sidy, 29 ans, a été arrêté alors qu'il se rendait au travail, à l'abattoir de porcs de la Cooperl de Montfort. « J'arrivais à vélo devant le rond-point de la Cooperl. J'ai pensé à un contrôle automobile. Puis les policiers m'ont demandé mes papiers. » Il n'en a pas. Il le dit. Fataliste. « Je savais que ce jour arriverait. Mais il fallait que j'aille travailler. » Menotte, camionnette, attente… Une heure et demi plus tard, Sidy est autorisé à repasser chez lui, ramener son vélo et prendre quelques affaires. Il est 6h. « J'ai entendu frapper à la porte. J'ai ouvert et vu cinq policiers en face de moi, avec Sidy qui regardait par terre », se souvient Sandrine. Tout se passe rapidement, sans exs. Les policiers fouillent l'appartement du couple, prennent le passeport de Sidy. Ce passeport scelle son destin. Il devra repartir au Mali. Après une semaine en centre de rétention, à Toulouse, il s'envole vers Bamako. « J'ai été expulsé. Mais je n'ai pas fait de résistance. » Au Mali, il retrouve sa famille, lui explique la situation. «Mes parents ont trouvé ça choquant mais ils ont compris que c'était la loi. » Il entend également parler, grâce à Sandrine, de la mobilisation qui grandit à Montfort. « J'étais vraiment étonné. Cette révolte, je ne m'y attendais pas. » Après deux semaines au calme, Sidy entreprend des démarches administratives. Les dossiers du inistère de l'Inrieur et de la Cooperl parviennent au consulat. Le visa suit au bout de quelques semaines. Sidy va pouvoir rentrer en France et retrouver Sandrine. Aujourd'hui, le couple aspire à retrouver le cours de sa vie. Un bébé va naître en août. Sidy reprendra son travail à la Cooperl. Il néficie d'un visa de trois mois et va faire une demande de carte de jour. Mais rien ne sera comme avant. « Je pense souvent aux autres Maliens. J'en ai certains au téléphone. » Tous vivent cachés, la peur chevillée aux corps, dans l'ennui de journées interminables. « Ils ne demandent qu'à travailler, moigne Sandrine. Sidy a pu revenir. Mais je ne pense pas que si tous les autres retournent au Mali, ils auront la même chance. Quelques-uns, peut-être, mais vingt-trois»

Philippe MATHÉ

avec notre correspondante locale

Si vous souhaitez voir le reportage que FR3 leur a consacré dans son édition du 19/20 du 28/06/07, cliquez sur ce lien :

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b35a_1920

Tous les membres et sympathisants du collectif qui souhaitent fêter le retour de Sidy sont invités à venir partager un pique-nique dimanche 1er juillet à partir de 18 H à l'Aumônerie Bd de l'Abbaye (face à La Cooperl). Contact : 06.63.27.89.03

 



29/06/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres