Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

"Rendez-nous nos Maliens "

 

 

Pour la première fois depuis plus de 6 mois, le Collectif Mali/Montfort s'est réuni pour la diffusion du film de Virginie Berda « Rendez-nous nos Maliens » sur Planète.

Les Maliens nous ont gentiment accueilli dans leur séjour transformé pour l'occasion en salle de cinéma devant un public attentif et un brin nostalgique de cet élan de solidarité et de cette belle histoire partagée qui restera comme un temps fort de notre commune. A la fin du film, tout le monde a applaudi et certaines ont même avoué avoir essuyé une petite larme tant la réalisatrice a su si bien restituer ses petits moments qui unissent des individus pour une cause commune.

Mais l'histoire est inachevée...Comment se contenter de cette belle fable alors que des centaines de sans-papiers sur Paris sont actuellement en grève pour obtenir leur régularisation et que 18 travailleurs maliens de la Cooperl sont encore dans la clandestinité ?

Avec l'approbation du Collectif, Claudine R. s'est dit prête à profiter de ce contexte favorable pour relancer la mobilisation qui sommeillait depuis plusieurs mois à la demande du Préfet promettant de s'occuper des dossiers directement avec la Cooperl.

6 mois ont passé et toujours aucune nouvelle régularisation. Le Collectif a donc prévu plusieurs actions à venir :


  • Malgré la grève qui touche la Cooperl en ce moment, il paraît urgent de reprendre contact avec Mr Rouault (responsable de la Cooperl à Montfort) pour lui demander de prendre instamment rendez-vous avec la Préfecture pour que les Maliens bénéficient de la fameuse circulaire de régularisation par le travail, chacun d'eux ayant une promesse d'embauche.


  • Prendre contact avec la CGT de Lamballe pour savoir s'ils sont prêts, comme à Paris, à soutenir les travailleurs sans-papiers de la Cooperl.


  • Prendre contact avec les leaders de la mobilisation sur Paris et envisager de les rejoindre une journée avec les membres du Collectif pour leur apporter notre soutien et s'associer à leurs revendications.


  • Prévoir une projection publique du fim « Rendez-nous nos Maliens » suivi d'un débat en présence de Virginie Berda afin d'informer la population montfortaise de la situation des Maliens.


  • Participer à la manifestation du 1er mai à Rennes.



Le Collectif reste ouvert à toutes les idées et les propositions susceptibles de contribuer à la régularisation des 18 Maliens de la Cooperl...

_______________________

Libé Rennes

"Rendez-nous nos Maliens", une histoire de solidarité et d'amitié à Montfort-sur-Meu

TELEVISION - Ce soir, à Montfort sur Meu, près de Rennes, une bonne trentaine de personnes vont se rassembler devant le petit écran pour une soirée télé un peu particulière. Un peu plus d'un an après l'élan de solidarité qui avait mobilisé l'ensemble de la population de cette grosse bourgade de 6000 habitants, choquée par l'interpellation, au petit matin, de 23 ressortissants maliens en situation irrégulière, la chaîne Planète diffuse à 20h45 un documentaire retraçant l'histoire de cette mobilisation.

"Rendez-nous nos Maliens", de Virginie Berda, revient sur une histoire collective où chacun - le curé, le maire, les footballeurs du club local, le boulanger, la fleuriste, le patron de bistrot et jusqu'au directeur de la Cooperl, l'abattoir de cochons où travaillaient ces sans-papiers - a pris sa part. Une histoire d'autant plus étonnante qu'elle est née en plein milieu rural, loin des rafles de sans-papiers qui se déroulent généralement dans l'anonymat des grands centres urbains. A Montfort, parfaitement intégrés à la vie de la commune, ces sans-papiers, tout à coup menacés d'une reconduite à la frontière, étaient devenus familiers de tous, des couples s'étaient formés. Et les manifestations et les concerts de soutien pour que leur situtaion soit régularisée se sont multipliés.
"S'il fallait remobiliser les gens de Montfort aujourd'hui, je suis sûre qu'ils seraient près à manifester de nouveau et à signer des pétitions, confie Claudine Rochefort, l'une des chevilles ouvrières du collectif de soutien aux Maliens de Montfort. Quand on en parle autour de nous, on sent toujours les gens concernés".
Plus d'un an après leur interpellation sur la route de l'usine, seulement cinq de ces vingt-trois Maliens qui travaillaient pour certains depuis plusieurs années à la Cooperl, ont été régularisés. Les autres sont pour la plupart toujours dans la région parisienne et la clandestinité. Depuis plusieurs mois, de son côté, le collectif s'est fait discret, espérant que les choses s'arrangeraient en laissant les autorités administratives travailler mais, comme il le constate aujourd'hui: "rien ne bouge" et il s'interroge sur l'opportunité de nouvelles actions. En attendant, le documentaire de Virginie Berda apporte un écho singulier à cette aventure humaine tandis que se poursuit en région parisienne la grève de salariés sans-papiers pour  réclamer leur régularisation.
Pierre-Henri ALLAIN



24/04/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres