Le Collectif de soutien aux Maliens de Montfort sur Meu

Tract du Collectif "Droit devant "

MARDI 15 AVRIL 2008

PLUS DE 250 TRAVAILLEURS SANS PAPIERS
SE METTENT EN GRÈVE POUR LEUR RÉGULARISATION
ET EXIGENT LA RÉGULARISATION DE TOU(TE)S LES TRAVAILLEUR(E)S SANS PAPIERS


Le 13 février 2008, les cuisiniers « sans papiers » du restaurant « La
Grande Armée » se mettaient en grève pour exiger leur régularisation.
Six jours après, en référence à la circulaire gouvernementale du 7
janvier 2008, sept d'entre eux étaient régularisés.

Deux mois plus tard, mardi 15 avril, 250 travailleurs sans-papiers
entament une nouvelle grève sur leurs lieux de travail (liste des 11
lieux ci-jointe), avec le soutien de Droits devant!! et de la CGT.
Les grévistes exigent leur régularisation, ainsi que celle des
dizaines de milliers d'autres « sans papiers » vivant et travaillant
en France.

Depuis des décennies, les travailleurs « sans papiers » occupent les
emplois dans les cent cinquante métiers en manque de main d’œuvre que
le gouvernement a déclarés « en tension » (restauration, BTP,
nettoyage, jardinage, aide à la personne, sécurité…).

La majorité d'entre eux a des feuilles de paye, déclare ses impôts et
verse des cotisations aux caisses d’assurance maladie, retraite,
ASSEDIC… dont ils ne profiteront jamais. La majorité d’entre eux
travaille pour des patrons qui savent pertinemment qu’ils sont « sans
papiers » et qui peuvent ainsi les exploiter sans vergogne.

Travaillant en France aux conditions des pays où la main d'œuvre est
sous-payée, ce sont les délocalisés de métiers non délocalisables.
Pour que les gros groupes fassent des bénéfices substantiels, pour que
leurs sous-traitants récupèrent une portion de ces bénéfices, il faut
bien, en bout de chaîne, trouver des travailleurs sans droits !

Il faut arrêter l'hypocrisie et mettre un terme à cet esclavage
moderne qu'imposent les patrons et le gouvernement à ces travailleurs.

Le gouvernement et le patronat doivent prendre leurs responsabilités
en régularisant, dans l’égalité des droits, les travailleurs « sans
papiers ».

Travailler dur pour nourrir sa famille, y compris quand elle est
restée au pays, n'est pas un délit. Les expulsions de travailleurs «
sans papiers » sont inacceptables car elles privent leurs familles ou
leurs villages des milliers d'euros qu'ils envoient chaque mois au
pays. En cette période où la pauvreté ronge les pays du Sud, où les
révoltes de la faim s’amplifient, ces expulsions n’en sont que plus
intolérables.

Les « sans papiers » ne peuvent continuer à être étouffés dans l’étau
de la répression et de l’esclavagisme, à être surexploités et
licenciés par centaines, à subir au quotidien les rafles, les
discriminations, la violence et l’humiliation des expulsions, à être –
comme du bétail – parqués par milliers dans les indignes centres de
rétention.

Les travailleurs « sans papiers » de ces restaurants, de ces
entreprises de nettoyage, du bâtiment, du jardinage, de l’aide à la
personne… ont décidé de dire stop à cet état de non droit et d'exiger
leur régularisation.

Dans cette lutte pour l'égalité des droits, ils font appel à la
solidarité et au soutien des citoyens et des salariés de ce pays.


Venez les rencontrer sur leurs lieux de grève :


À Paris :

* La chaîne de restaurant « Chez Papa » : grève et occupation – 206,
rue Lafayette – 75010 Paris – Métro Louis Blanc

* « Pizza Marzano » – SARL Mountain Pizza Company : grève et
occupation – 30, boulevard des Italiens – 75009 Paris – Métro Opéra

* « Fabio Lucci » : piquet de grève depuis le 27 mars – Avenue Jean
Jaurès – 75019 Paris – Métro Porte de Pantin

* Entreprises de construction – désamiantage – démolition : TDBM
(Blanc Mesnil) – ARCADEM (Les Pavillons-sous-Bois) – DEREMET
(Rueil-Malmaison)
Grève et occupation sur le chantier COGEDIM – 6/8, rue Xantrailles –
75013 Paris – Métro Olympiades


Dans l'Essonne (91) :

* VEOLIA : grève et occupation – 31, rue Ampère – Z.I. De Villemain –
91320 Wissous

* LPP : grève et occupation – 1, chemin de la Maison Blanche – 91790
Boissy-sous-Saint-Yon

* MILLENIUM : grève et occupation – 14, rue Ampère – 91430 Igny

* BBF (jardinage) : grève et occupation – Zone Industrielle (près de
l'Intermarché) – 91540 Ormoy


Dans les Hauts-de-Seine (92) :

* US Passion Traiteur : grève et occupation – 145/153, boulevard de
Valmy – 92700 Colombes


En Seine-Saint-Denis (93) :

* Magasin CASA NOVA : grève et occupation – 58, avenue Victor Hugo –
93320 Les Pavillons-sous-Bois


Dans le Val-de-Marne (94) :

* Entreprises de nettoyage : ISS (Roissy) – SENI (Kremlin-Bicêtre) –
SAMSIC (Roissy) – DUCA (Grigny) – et bien d'autres...
    + PARIS STORE (Centrale d'achat distribution)

Grève et occupation : Maison du Nettoyage – Fédération des Employeurs
– 3, rue Jean Jaurès – Bâtiment A – 94800 Villejuif


TRAVAILLEURS FRANÇAIS, IMMIGRES, SANS PAPIERS : SOLIDARITÉ


Nous exigeons:
* L’ouverture immédiate de la liste des 150 métiers dits « en tension
» à tou(te)s les travailleur(e)s « sans papiers »
* La régularisation de tous les « sans papiers ».





16/04/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres